Situé dans un écrin de verdure sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Gargilesse-Dampierre attire depuis des années les visiteurs, éblouis par le charme des vieilles maisons aux tuilettes brunes regroupées autour du château du XIIème siècle et de son église romane. Véritable ode au romantisme, Gargilesse-Dampierre est devenu au fil des années un repère pour les artistes. George Sand fut l’une des premières à poser ses bagages. La romancière eut un véritable coup de foudre pour ce village qu’elle découvrit un soir de juin 1857. Aujourd’hui encore, l’art anime Gargilesse-Dampierre. Chaque été, le prestigieux festival international de Harpe s’y tient et de nombreux artistes y trouvent encore refuge.

Durée : 5:59 – Source : YouTube

Écrire le premier commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *