La Chartreuse de Neuville – Région Nord-Pas-de-Calais – Le Monument Préféré des Français
Le monument même n’a pas beaucoup évolué depuis sa construction, mais ses habitants si ! Les moines chartreux vivaient dans un isolement voulu. Les personnes fragilisées, les malades, les victimes accueillies ensuite, cherchaient plutôt l’inverse !
De la chartreuse fondée en 1324, il ne restait presque plus rien en 1870. Guerres, invasions et révolution, s’étaient chargées de la dévaster ! C’est de cette époque que datent les immenses bâtiments aujourd’hui visibles. Les moines s’exilèrent en Angleterre lorsqu’en 1905, Église et État furent séparés en France. Peu à peu, le lieu s’ouvrit à d’autres domaines que la religion : à des personnes fragilisées avec la fondation d’un sanatorium, en 1907, par Clémenceau, à des artistes en réflexion, de 1908 à 1912, à des victimes des deux guerres mondiales, à des malades, des personnes handicapées, des personnes âgées, des exclus de la société… Aujourd’hui, en lien avec la vocation sociale de la chartreuse, on y réfléchit à une société plus humaine. La cour d’honneur, l’église dotée d’un jubé et d’une impressionnante rosace, le grand cloître, la salle capitulaire, la bibliothèque de près de 12 000 livres, se visitent. Également un ermitage, ou cellule, de chartreux : on découvre une habitation avec atelier pour le travail manuel, une salle à vivre, une pièce de prière, une chambre et un cabinet…

Durée : 6:18 – Source : YouTube

Écrire le premier commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *