La Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg – Région Basse-Normandie – Le Monument Préféré des Français
La gare maritime de Cherbourg, fleuron de l’art déco français, a pendant une trentaine d’années vu passer les plus grands transatlantiques avant de devenir le cœur de la Cité de la mer inaugurée le 29 avril 2002.
Lorsque le Titanic se présenta devant Cherbourg le 10 avril 1912, les 274 passagers qui avaient choisi de le rejoindre ici, durent emprunter un transbordeur, le bateau ne pouvant entrer dans le port faute d’infrastructures suffisantes. Dans les années 1920, les autorités du port et de la ville lancèrent un projet ambitieux. Il s’agissait de réaliser un nouveau bassin et de créer une gare ferroviaire pour accueillir les passagers arrivant de la gare Saint-Lazare doublée par une gare maritime capable de recevoir les plus grands paquebots en partance pour les Amériques. Inaugurée en 1933, la gare, construite en béton armé par l’architecte René Levavasseur et décorée par Marc Simon, est saluée par la presse comme la plus belle du monde ! Il est vrai que c’est un équipement remarquable capable de recevoir simultanément deux grands transatlantiques et quatre trains. En partie détruite par les Allemands en 1944, la gare fut ensuite utilisée par les Alliés pour débarquer hommes et matériels. Remise en état, elle connut une véritable renaissance avec la venue du Queen Mary et du Queen Elizabeth de la compagnie Cunard, qui faisaient escale à Cherbourg entre Southampton et New York. Passé l’ère des grands transatlantiques, la gare perd une partie des édifices qui la composent. Classé monument historique en 1989, la gare de Cherbourg Maritime abrite aujourd’hui la Cité de la Mer et le Redoutable sous-marin nucléaire lanceur d’engins construit à Cherbourg en 1967.

Durée : 3:58 – Source : YouTube

Écrire le premier commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *