L’abbaye Saint-Martin du Canigou – Région Languedoc Roussillon – Le Monument Préféré des Français
Elle a fêté son millénaire en 2009 et elle se porte comme un charme. Un bijou de l’architecture romane édifié à flanc de falaise, à 1090 mètres d’altitude, dans un écrin de verdure. C’est la Communauté des Béatitudes qui accueille les visiteurs. Mais pour s’y rendre, mieux vaut être en bonne condition physique car l’accès se fait…à pied.
Fondée par Guifred II, comte du Conflent et de Cerdagne, au XIe siècle, l’abbaye Saint-Martin a connu bien des tourments. En 1428, un terrible tremblement de terre l’ébranla sérieusement. A la fin du XVIIIe siècle, sous la Terreur, l’abbaye fut confisquée et les moines expulsés. Les bâtiments servirent alors de carrière de pierres pour les habitants de la région. Saint-Martin n’était plus que ruines. Heureusement en 1902, l’évêque de Perpignan, monseigneur de Carsalade du Pont, entreprit la reconstruction du monastère. Il ne restait alors plus grand chose. Aujourd’hui, les deux églises, la tour-porche et le cloître ont repris des couleurs et les frères et les sœurs qui y vivent, peuvent reprendre à leur compte la devise du Père de Chabannes Toujours debout au cœur du Canigou !

Durée : 6:34 – Source : YouTube

Écrire le premier commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *